30 juillet 2010

Good news from the sea !

Je pose mes fesses sur une colonne de la digue
et du haut de mon promontoire,
J'observe...
Les Mouettes qui cancanent ,
Les passants qui se pavanent,
Les gosses qui indubitablement finissent toujours par se faire engueuler par leurs parents

Et les filles qui passent quand les garçons trépassent !
Le regard perdu sur l'horizon me vois tu toi là bas de l'autre coté ?
Moi je gonfle mes poumons avant de peut être aller piquer une tête !
La musique qui envahit mon cerveau me rend intrépide et..IRREDUCTIBLE
(Qui a dit Irresistible ..;o) )

Bon Voilà l'instantané d'une partie de ce que j'ai réussi à glisser dans ma musette
(Cliquez pour agrandir à la dimension voulue et lisible)

Bon ma clé 3G m'empêchera de carrément couper le cordon, un comble pour une technologie sans fil
Allez à la revoyure !


29 juillet 2010

Les Irreductibles : Quelques mots sur...

White Night Wedding
(Brúðguminn, Islande, 2008)
Réalisation De
Baltasar Kormákur
Avec Hilmir Snær Guðnason (Jón), Margrét Vilhjálmsdóttir (Anna), Jóhann Sigurðarson (Lárus), Ilmur Kristjánsdóttir (Matthildur)...
Un futur second mariage, crise d'angoisse et univers pas vraiment hospitalier, l'alccool n'aidant pas vraiment à y voir plus clair !
Entre répétition de cérémonie, petits verres d'eau de vie, et futur belle-mère imposante et hostile, une réflexion qui n'en est pas vraiment une sur le couple, l'union ses conséquences...un film qui apparemment se cherche !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Plus réjouissant, plus rondement mené, sous le soleil Italien cette fois !

Le Premier qui l'a dit (MINE VAGANTI ,Italie)Un film deFerzan Ozpetek
Avec Riccardo Scamarcio (Eden à L'Ouest), Nicole Grimaudo...

Une comédie sur l'amour des pates, des hommes, sur l'intolérance familiale, sur la famille en général en fait, ce monde fou, fou, fou, bref un sympathique moment en bonne compagnie. Kilucru craque pour Riccardo Scamarcio mais aussi et surtout pour Nicole Grimaudo..quand aux pasta..si vous me prenez par les sentiments alors là..
Sinon je vous laisse entre les mains de Lo qui en parle si bien (du film pas des spaghettis !)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Inception
Réalisation et scénario de
Christopher Nolan

Avec Leonardo DiCaprio (Cobb), Ken Watanabe (Saito), Joseph Gordon-Levitt (Arthur), Marion Cotillard (Mall), Ellen Page (Ariane), Tom Hardy (Eames), Cillian Murphy (Robert Fischer Jr), Tom Berenger (Browning), Michael Caine (Miles), Dileep Rao (Yusuf), Lukas Haas (Nash), Talulah Riley (la blonde), Pete Postlethwaite (Maurice Fischer)...

Avec un générique aussi long, le film l'est également: deux heures vingt. J'avoue ne pas avoir vu le temps passer, bien que certaines scènes notamment les duos DiCaprio-Cottilard sabotent un peu le rythme. Le reste, que dire devant tant de moyens, le résultat en est il à la hauteur ? Si j'accroche aux formidables plans du début , les quais et avenues parisiennes déroulés par l'esprit de la jeune stagiaire, le reste en faisant intervenir une pléiade d'intervenants, des moyens faramineux me gâche un peu la fête...quand en plus je n'ai aucune affinité avec Leonardo DiCaprio , ceci expliquant cela, que Cotillard cachetonne dans cet superprod' , le réalisateur glissant même Piaf dans la musique finale...bon j'adhère pas, Christopher Nolan j'en reste à Mémento..Pour tout vous dire je n'ai pas vu ou voulu voir "The Dark Knight"...Esprit Hollywood for never !
Mais je comprends que l'on puisse s'enthousiasmer, ne boudez pas votre plaisir surtout !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Enfin ce jour dernier volet de la trilogie
Millenium 3 La Reine dans le palais des courants d'air de Stieg Larsson
Réalisé par
Daniel Alfredson


Et voila Lisbeth (Noomi Rapace) et Michael Nyqvist (Mikael Blomkvist) nous disent adieu à moins qu'il ne s'agisse que d'un au revoir! Fin et révélation, volet sur fond de groupuscules d'influences, révélations, c'est chaud encore et toujours pour nos deux héros mais la vérité l'emportera...et je ne dévoile rien en vous apprenant cela..cela se suit avec plaisir, même quand on connait déjà l'histoire, car voyez vous Lisbeth ses ennemis la détestent, les autres, donc nous on l'adore...bon je vous le concède sa tenue du procès est un peu too much...perso j'aurais confié à Jean Paul Gauthier la réalisation de cette dernière pour assister à son propre procès !
Bon maintenant trois volets, très bien, qu'ils n'aillent pas pousser le bouchon plus loin, c'est ainsi que l'on détruit un mythe !
CritiKat.Com -Lisez cet excellent article, tout est dit..Il me parle !
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Voilou avant d'aller m'octroyer un Shoot d'iode sur les plages de la mer du nord, Je publierai un instantané de mon havresac, présentant disques, books et autres babioles que je compte emmener ! ceci étant comme je fais toujours ma malle à la derniène minute..lol

18 juillet 2010

Tamara Drewe - De Stephen Frears


Tamara Drewe
(Grande-Bretagne, 2010)
Réalisation De
Stephen Frears

Scénario De Moira Buffini,
d’après le roman graphique de
Posy Simmonds

Avec Gemma Arterton (Tamara Drewe), Roger Allam (Nicholas Hardiment), Bill Camp (Glen McGreavy), Dominic Cooper (Ben Sergeant), Luke Evans (Andy Cobb), Tamsin Greig (Beth Hardiment), Jessica Barden (Jody Long), Charlotte Christie (Casey Shaw)

Synopsis
Avec son nez refait, ses jambes interminables, son job dans la presse people, ses aspirations à la célébrité et sa facilité à briser les coeurs, Tamara Drewe est l'Amazone londonienne du XXIe siècle.
Son retour au village où vécut sa mère est un choc pour la petite communauté qui y prospère en paix.
Hommes et femmes, bobos et ruraux, auteur de best-sellers, universitaire frustré, rock star au rancart ou fils du pays, tous sont attirés par Tamara dont la beauté pyromane et les divagations amoureuses éveillent d'obscures passions et va provoquer un enchaînement de circonstances aussi absurdes que poignantes.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Tamara Drewe
Stephen Frears retranscrit à l’écran l’univers graphique de Posy Simmons, cette histoire sur papier déjà en image est quasi parfaite pour le réalisateur. Le scénario peaufiné, les rôles distribués(le casting s’avère un sans faute), en résulte une comédie drôle, parfois grinçante. Mettant en scène un écrivain populaire quasi idolâtré par un club de ménagère en mal de sensations, animateur au sein de son cottage d’une cour et d’un club d’apprenti écrivain l’homme est terriblement volage, ce qui n’échappe quasiment jamais à sa pauvre épouse toujours prête à reprendre et recoller les morceaux de son génie de mari. Ensemble il gère un cottage et offre pension à d’autres écrivains en quête de calme ou d’inspiration comme cet universitaire d’un âge déjà certain et pour qui la plume reste désespérément sèche !
Dans leur entourage proche, leur homme à tout faire, garçon du pays Andy Cobb(Luke Evans) magnétisé par celle qu’il a bien connu gamin : Tamara. Tamara qui fait vite tourner les têtes, la journaliste people qui à la première interview colle la rock-star de passage dans son lit..au grand désespoir des deux gamines…Comment je ne vous ai pas encore « causer » de ces deux gamines, morveuses adorables, au parler cockney , dévoreuses de revues people…La révélation de petit bijou de film, tout bled possède ses petites terreurs qui par désœuvrement rêvent, trainent et font milles diableries..Ici elles sont plutôt douées, du lancer d’œuf à la sortie du virage, à l’intrusion dans la propriété privé de leur idole, du piratage de mail et de la gigantesque confusion qui s’en suit. .Et que dire de leur langage fleuri, un régal…Dans cette magnifique campagne So British !Comment tout cela peut bien se terminer…Courrez le voir, Stephen Frears est en pleine forme et de bonne humeur et nous aussi. Il nous livre ici un petit bijou verdoyant, rythmé plein de fantaisie, et une bonne couche d’humour .
Certains Sites délivrent des étoiles, je m’y suis toujours refusé mais pour une fois je délivrerai bien quatre ou cinq éclats de rires, point à la ligne, sourires !

Excessif.Com "...Stephen Frears, visiblement en très grand forme, nous invite avec Tamara Drewe à un vaudeville jubilatoire, cynique et rock qui prouve que le bonheur est dans le pré..."
CritiKat.Com "...Bâti au rythme des quatre saisons, le récit joue de l’alternance des points de vue, générant un montage vif autour de personnages très typés sans être stéréotypés. Une galerie d’abîmés, de cœurs brisés, de soupirants de l’amour. Des anti-héros du quotidien, avec leurs mesquineries, leur génie qui se régalent de jeux de mots, suscitent comique de situation, joutes verbales, cynisme et humour noir. Les histoires se mêlent et vacillent autour du personnage de Tamara, pivot d’un scénario qui va de surprise en surprise sans pour autant se refuser quelque dénouement attendu mais fort bien amené, notamment dans la formation des couples..."
Le Monde.Fr - "Tamara Drewe" : règlements de comptes dans un amour de cottage anglais

Tamara Drewe - Les notes de production
(A NE LIRE QU'APRES LE FILM....SI POSSIBLE !)
-

Morceaux choisis - Les Irréductibles ont vu, entendu !

Copacabana
Réalisation et scénario : Marc Fitoussi
Avec Isabelle Huppert (Babou), Aure Atika (Lydie), Lolita Chammah (Esméralda), Jurgen Delnaet (Bart), Chantal Banlier (Irène)...
Copacabana

Parce que ISABELLE HUPPERT
Parce que OSTENDE "..Comme à Ostende et comm' partout
Quand sur la ville tombe la pluie..." Ferré
Parce que autour y a : Aure Atika
( La traitesse..cela vous apprendra à fumer avec n'importe qui !lol...)
Parce qu'on aime bien revoir Luis Rego
Et enfin Y A Tourcoing et qu'à Tourcoing..
savez quoi qui y a ..Le Grand Mix bien sur..(Pub Gratos)

Bref Quand Isabelle Huppert joue Babou, l'excentricité..Moi J'adore !
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Millenium 2

La Fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette

(Flickan som lekte med elden, Suède, 2009).
Réalisation De Daniel Alfredson
D’après le roman de Stieg Larsson
Avec Michael Nyqvist (Mikael Blomkvist), Noomi Rapace (Lisbeth Salander), Lena Endre (Erika Berger), Peter Andersson (Nils Bjurman), Per Oscarsson (Holger Palmgren), Annika Hallin (Annika Giannini)...


Deux mots vite fait , car dans deux semaines sort le troisième volet. Quand on a comme moi découvert Millénium au travers du premier volet, que l'on a profité de l'été suivant pour dévorer la trilogie en version papier, force est de constater que le script s'il suit fidèlement le texte ne peut échapper à l'effet réducteur. Bref on relira avec bonheur la trilogie mais attention on suit toutefois même en connaissant l'intrigue l'aventure avec passion tant le personnage de Lisbeth (magnétique Noomi Rapace )possède une aura toute particulière et une force de frappe doublée d'un mental à toute épreuve...Nous irons donc voir le troisième et dernier volet..et profiterons de ce mois d'Aout pour relire la trilogie avec bonheur !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Enfin trois albums à glisser dans son havresac, vous les baroudeurs que les poids des livres et CD voire quelques DVD n'effraye pas

Danger Mouse & Sparklehorse | UNKLE | Black Keys - Brothers

Videos et Liens Ici

06 juillet 2010

COURTE PAUSE ...THE END


Le blog tournera au ralenti jusqu'en septembre

Mais il tourne qu'on se le dise !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...