02 avril 2006

Romanzo Criminale de Michele Placido


Titre original : ROMANZO CRIMINALE (Italie)
Genre : Drame - Duree : 2H28 mn
Un film de Michele Placido avec Kim Rossi Stuart, Stefano Accorsi, Claudio Santamaria, Pierfrancesco Favino, Riccardo Scamarcio, Anna Mouglalis

Casting: Freddo (Le Froid) : Kim Rossi Stuart
Patrizia : Anna Mouglalis
le Libanais : Pierfrancesco Favino
Dandy : Claudio Santamaria
Commandant Scialoia : Stefano Accorsi ....et bien d'autres

Synopsis: Rome, les années 70. C'est l'âge d'or des Brigades rouges. Mais pas seulement. Une bande de petits criminels fait peu à peu régner sa loi sur la capitale italienne. Ils sont trois : le Libanais, Freddo et Dandy. L'enlèvement d'un riche bourgeois leur met le pied à l'étrier. La rançon est investie dans le trafic d'héroïne. Alliée à la Mafia, la bande prend vite le contrôle total de ce business et gagne, en échange de quelques services, la protection de fonctionnaires affectés aux sales besognes de l'Etat. Concentrées sur la lutte contre le terrorisme, les forces de l'ordre sous-évaluent la capacité de nuisance de ces jeunes truands. A l'exception du commissaire Scialoia, qui compte sur sa relation ambiguë avec Patrizia, une prostituée dont Dandy est amoureux, pour les faire tomber. L'homme n'est pas au bout de ses peines. Mais la petite bande, non plus. Après la gloire, le déclin
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Un film qui atteint parfaitement son objectif, être un bon film noir, tout en intégrant avec finesse et doigté l'ambiance et le climat politique de l'époque.Nos jeunes héros n'ont rien d'idéalistes, découvrant aprés une première affaire la puissance et l'argent facile, ils foncent.Drogue, prostitution, tout est bon et l'opposition bien vite balayée. Il faut négocier avec la mafia, mais aussi la part sombre du pouvoir.Celui qui vous évite de moisir à l'ombre.
ce film dure deux heures et demi mais je n'ai pas vu le temps passer.je voulais voir un film interressant sans pour autant tomber dans la prise de tete.


Ce film s'inspire d'évenements réels ( quelques images d'archives habilements amenées restituent la période, et l'horreur aussi..)
sinon si ce petit groupe de truands a réellement existé sous le nom de" la bande de la Magliana", il subsiste encore beaucoup de part d'ombre dans cette periode de l'histoire italienne,notamment sur le role joué par le pouvoir, les groupuscules terroristes de gauche ou de droite.
Je garderais donc surtout l'image d'un tres bon film noir, trés noir avec ses réglemments de comptes, ses trahisons, cette histoire de gamins qui ont cru pouvoir conquerir Rome.
A souligner le casting qui réunit l'excellence du cinéma italien
Je ne saurais que conseiller de voir ce film en V.O, pour cet accent chaud, chaud comme le sang qui coule sur chaque page de cette histoire.Certes une V.O demande une attention plus soutenue..au depart tout au moins, et c'est une habitude à prendre, un leger apprentisage à faire.Aprés une fois qu'oon y a gouté, les versions françaises semblent fades et insipides.
Alors vive la V.O, et c'est valable pour toute la planéte, voire meme au dela.;ami martien si tu me lis..!

Le site Officiel
sur cinefil.com
sur AlloCine
sur Comme Au Cinema

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Ce film va poser un problème de catégorie ! Je m’explique : Est-ce un film politique ?Ou bien un film populaire ? Je me pose la question car l’action nous distille par bribes, des morceaux de la vie politique Italienne des années 70/80, survolant au passage une grande partie des événements de l’époque (Les Brigades rouges, l’enlèvement et le meurtre d’AldoMoro,l’attentat de Bologne et jusqu’à la tentative d’assassinat du Pape JPII) d’une part, mais c’est aussi un récit quasi-biographique de l’ascension et de la chute d’un groupe d’hommes issus de la couche populaire et qui deviendrons une association de malfaiteurs puissante , jusqu’à arriver à prendre le contrôle d’une ville :Rome !Avec tous les clichés habituels du film de mafioso (énorme référence à « Il était une fois en Amérique »),ce film nous donne à voir un enchevêtrement de destinées, mais qui ont toutes en commun d’avoir « la rue » comme unique décors et unique lois !Ou on s’affirme en faisant parler les armes,où la mort s’annonce souvent dans un regard et ou on est toujours la marionnette de quelqu’un . Ils l’apprendrons d’ailleurs à leurs dépends ! C’est un film qui emmène notre vision sur le mystérieux mélange de haine et d’amour qui fait un homme.Un petit bémol quand même……le film aurait mérité selon moi un bon 1/4h de moins !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...